• Activ'Horizon

Orientation scolaire : pourquoi c’est difficile pour un ado

Updated: Mar 3

Votre ado a du mal à s’orienter et c’est normal. Découvrez pourquoi, et comment l’aider.




Un cerveau en construction


Les récentes découvertes de l’imagerie cérébrale et des neurosciences ont permis de modéliser le fonctionnement du cerveau humain. Elles ont mis en évidence combien le développement du cerveau est dépendant de l’âge de son propriétaire.


Neurosciences - cerveau en construction

Jusqu’à l’âge de 5-6 ans, l’enfant est gouverné par ses émotions et par des comportements primaires (comme l’instinct de survie par exemple). Dans la partie pré-frontale du cerveau, le Néocortex également appelé « cerveau supérieur », est immature. Le petit enfant n’a donc pas encore accès au raisonnement logique et rationnel ni aux capacités d’abstraction par exemple.


A l’adolescence, les fonctions cognitives avancées sont en cours de développement, ce qui se poursuivra jusqu’à 20 et même 30 ans. La prise de décision, la planification, la compréhension des autres et la connaissance de soi sont en train de se construire.


Notre ado est donc encore gouverné en grande partie par ses émotions. Il a beaucoup de mal à prendre du recul, à rationaliser ce qu’il ressent, et il est encore insuffisamment outillé pour faire des analyses poussées ou se projeter sur l’avenir.


Et c’est à ce moment de son développement qu’on lui demande de se prononcer sur la difficile question de son orientation, quel dilemme !




Le complexe du homard


Que de désordre et de mutations durant ce passage à l’état adulte… Le bouleversement s’opère aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Françoise et Catherine Dolto avaient décrit cette métamorphose en passant par une analogie avec le homard, qui à un moment

de sa vie se défait de sa carapace devenue trop étroite, pour pouvoir grandir avant d’en acquérir une autre. Durant cette mue, le jeune homard est vulnérable.


L’adolescence est un savant jeu d’équilibriste, fait de fragilité et de force de vie, de prise de risque et de quête d’un nouveau soi. Et c’est alors qu’il est tout entier absorbé par ce formidable chantier, qu’on lui demande ce qu’il veut faire plus tard ! Le timing est loin d’être optimum.




La piste au trésor


Avant d’identifier ce qui pourrait l’intéresser, votre ado va devoir passer par une première étape de découverte de soi, de son fonctionnement, de ses points forts, de ce qu’il aime et le motive. En comprenant mieux qui il est, en identifiant ce qui le met en énergie, il pourra plus aisément analyser les environnements métiers à privilégier.


Vous avez un grand rôle à jouer dans cette démarche. Pour découvrir comment l’accompagner concrètement dans cette réflexion, consultez notre article : « Parents, contribuez à l’orientation de votre enfant ».


Car qui mieux que vous connait votre enfant : ses habitudes, ce qui fait qu’il est différent de ses frères et sœurs s’il en a, ce qu’il faisait quand il était petit… Quels étaient ses jeux, préférait-il jouer dehors avec ses copains ou bien seul devant son ordinateur ? Faisait-il preuve d’une imagination débordante ? Aimait-il démonter des jouets, ou votre ancienne machine à café ? Quelles compétences a-t-il développées durant son enfance : dessinait-il, chantait-il, aimait-il écrire ou lire, faisait-il beaucoup de sport, à moins qu’il ait été très tôt un as du calcul mental ?


Ces informations permettent de recenser des ébauches d’activités qui mènent elles-mêmes à des recoupements autour de métiers. C’est aussi une occasion d’échanger avec lui et de partager vos idées.




Éclairez son chemin


Vous qui avez une longueur d’avance sur votre enfant en termes d’expérience et d’apprentissages de toutes sortes, trouvez le moyen d’éclairer son chemin plutôt que de pointer du doigt ce qui ne va pas ou ce qu’il faudrait faire.


Communiquer avec un ado exige souvent une bonne dose d’écoute empathique et de prise de recul. C’est en développant une confiance mutuelle et en cultivant du respect pour la personne en devenir qu’il est, que vous pourrez l’aider efficacement.


Vous faites peut-être partie des parents désemparés par l’attitude de votre enfant, vous sentez qu’il vous échappe et il devient plus secret. Gardez en tête qu’il vit une transformation profonde, et que cela fait partie de son développement : petit homard se prépare à forger sa future carapace. Sachez conjuguer attention bienveillante et savant détachement.


Si la communication devient rugueuse, n’hésitez pas à exprimer votre ressenti lorsque ses paroles vous heurtent, et prenez garde à utiliser vous-même une communication bienveillante (lire notre article « Les 9 clés de communication » à ce sujet). Même si cela devient un défi, veillez à conserver un lien de confiance. Saisissez les occasions de rapprochement et apprenez à repérer les moments précieux où il est ouvert à la discussion.


Votre rôle est important : soutenir votre ado discrètement, le guider avec délicatesse, et en un mot l’aider à grandir. Alors émergeront progressivement et sereinement des pistes plus matures et réfléchies en matière d’orientation.



Par Emmanuelle Delouis

Et Valérie Faghéon


Cet article vous a intéressé ? Si vous pensez qu’il pourrait être utile à d’autres, n’hésitez pas à le partager !


Vous ne savez pas comment faire votre lettre de motivation ? Découvrez notre guide complet pour créer la lettre de motivation que les écoles attendent. Cliquez ici !

 © 2019 ActivHorizon

Centre de Bures-sur-Yvette

5 impasse de la station
91440 Bures sur Yvette

Porte 6004
01 69 30 94 06

Voir le plan

Centre de Chilly-Mazarin
Zone industrielle Est la Vigne aux loups
3 rue Blaise Pascal - Bâtiment B
91380 Chilly-Mazarin

01 69 30 94 06

Voir le plan

Suivez-nous

  • Facebook